Le projet Coeur de Bourg, où en est-on ?

By: patrick

« Le Cœur de Bourg sera le beau projet que nous voulons pour Bondues ou il ne se fera pas ! En effet, jamais je ne signerai un permis de construire qui ne respecte pas notre exigence de qualité et d’harmonie » Patrick Delebarre

Le projet du Cœur de Bourg est conçu pour embellir Bondues et proposer des logements en nombre et en qualité maîtrisés. Il a été adopté par la Métropole Européenne de Lille (MEL) sur la base de notre cahier des charges et de nos exigences. De plus, il intervient alors que la MEL a adopté un nouveau plan local d’urbanisme (PLU2) qui protège les 800 hectares « verts » de Bondues, limite les constructions possibles à quelques hectares dont le Cœur de Bourg, limite aussi la hauteur des immeubles dans tout Bondues et pour le Cœur de Bourg à 13 m. C’est une chance !

Au plus tôt à partir de 2024, dans un lieu de 4 hectares aujourd’hui vraiment sous-qualifié, l’habitat sera construit en ménageant d’importants espaces verts et de promenade publics et privés, une nouvelle voie reliant l’avenue de Gaulle à la rue Norbert-Segard ainsi que des commerces avenue de Gaulle et rue du Bosquiel…

Ce projet offrira des logements dans un style traditionnel en R+1 ou R+2, avec des toitures classiques, dans l’esprit de ce qui a été fait pour l’Îlot de la Poste. Il permettra de rendre accessible de nouveaux logements à tous les âges de la vie, et c’est essentiel dans toutes les communes ! Il est en effet nécessaire d’avoir un bon équilibre entre les propriétaires et les locataires. Au Cœur de Bourg, 70 % des logements seront proposés en accession à la propriété et 30 % en location pour un total de 260 logements, ce qui est raisonnable pour 4 hectares. L’habitat locatif social, à la fois obligatoire et utile, et une partie de l’offre en l’accession proposée sont une chance pour les jeunes familles. Bondues doit rajeunir et a besoin d’accueillir aussi les jeunes générations : elles sont  la garantie de maintenir les classes dans nos écoles, de faire vivre notre commerce et nos associations.
Quant au stationnement, tout est prévu dans le cahier des charges, avec un nombre de places en souterrain et en aérien bien supérieur aux obligations prescrites par le PLU.

Dès 2020, les aménageurs organiseront des réunions publiques et ouvriront une maison du projet pour informer les Bonduois et grâce à leurs idées améliorer le projet !

Pour le Cœur de Bourg, comme pour l’ensemble de notre programme, l’engagement d’Ensemble pour Bondues est de bien gérer notre ville, l’embellir et la dynamiser.

Poursuivez votre lecture avec…